Délits économiques & Financiers

Accusés

Délits économiques & Financiers

Cabinet d’Avocats Avi Bitton & Associés

Vous êtes mis en cause dans une affaire pénale économique et financière (abus de biens sociaux, abus de confiance, trafic d’influence, corruption, fraude fiscale, blanchiment, travail dissimulé …) ? Vous avez été placé en garde à vue au commissariat de police ou à la gendarmerie ? Vous êtes mis en examen par le juge d’instruction ?

Notre équipe de 10 avocats et juristes défend depuis 20 ans les accusés de crimes devant la police, le juge d’instruction et la cour d’assises.

Nous plaidons devant la cour d’assises plusieurs fois par an et nous obtenons régulièrement la remise en liberté de mis en examen placés en détention provisoire. Nous intervenons très souvent dans les médias à la demande des accusés pour défendre leur réputation.

 Contactez-nous à titre confidentiel : le plus tôt vous nous consultez, le mieux nous vous conseillons.

En cas d’urgence pénale (perquisition, garde à vue, …), contactez-nous 7/7 j et 24/24h :
avocat@avibitton.com ou 01 46 47 68 42.

Nos premiers conseils

Plus vous consultez un Avocat rapidement, mieux vous serez défendu.

Ne pas se plaindre

Si vous êtes informé d’une plainte déposée contre vous

Ne pas contacter le plaignant ni faire de déclarations à quiconque et contacter au plus vite un avocat pénaliste pour être conseillé.

Contacter un avocat

Si vous avez reçu une convocation de police ou de gendarmerie

Contactez au plus vite un avocat pénaliste pour vous préparer à votre audition ou garde à vue et vous aider à rassembler les preuves pour votre défense.

Contacter un avocat

Si un de vos proches a fait l’objet d’une arrestation et d’un placement en garde à vue

Contactez au plus vite un avocat pénaliste pour l’assister lors de ses auditions.

Des avocats pour vous défendre face à la justice pénale

Notre cabinet d’Avocats défend depuis 20 ans des accusés en garde à vue, devant le juge d’instruction et le juge des libertés, et devant le tribunal correctionnel, la cour criminelle et la cour d’assises.

Accusés conseillés et défendus

De la garde à vue à la cour criminelle

Ans d'expériences

Presse, Actus & Faits d’armes
Cabinet Avi Bitton Avocats & Associés

Délits économiques & Financiers

  • Fraude fiscale et blanchiment : relaxe d’un prévenu accusé de détenir un compte bancaire non-déclaré en Suisse et dont le nom figurait sur le fichier dit Falciani de la banque HSBC (jugement du Tribunal correctionnel de Paris, 9 mai 2017)
  • Recel : relaxe d’un prévenu poursuivi pour des faits de recel d’abus de faiblesse sur une personne âgée (jugement du Tribunal correctionnel de Paris, 12 mars 2013)
  • Abus de faiblesse : relaxe au bénéfice du doute d’un prévenu accusé d’abus de faiblesse qui aurait subtilisé un chèque chez une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer et l’aurait donné à un tiers (jugement du Tribunal correctionnel de Paris, 23 octobre 2012)
  • Vol à main armée en réunion et association de malfaiteurs : annulation pour vice de procédure de la garde à vue et des procès-verbaux d’audition devant le juge d’instruction et remise en liberté à la suite de la détention provisoire (arrêt de la Cour d’appel de Paris – Chambre de l’instruction, 19 décembre 2011)
  • Escroquerie : relaxe d’un prévenu poursuivi pour escroquerie aux allocations de chômage (affaires dites des « Kits ASSEDIC ») et débouté des demandes de dommages et intérêts du Pôle Emploi (jugement du Tribunal correctionnel de Paris, 12 janvier 2012)
  • Abus de confiance : relaxe d’un salarié poursuivi pour détournement de fonds au préjudice d’une entreprise employeur (jugement du Tribunal correctionnel de Paris, 27 mai 2011)
  • Aménagement de peines : réduction d’une peine de 22 ans à 20 ans de réclusion criminelle au bénéfice d’un condamné pour vol à main armée en bande organisée (Tribunal correctionnel de Troyes, jugement du 28 juin 2011)

Contactez le Cabinet
Avi Bitton Avocats & Associés

Sur le sujet…

Avocat Droit pénal

Le cabinet d’avocats Avi Bitton & Associés intervient dans toute la région parisienne, à savoir dans les départements et les barreaux de Paris (75), de Seine-et-Marne (77), des Yvelines (78), de l’Essonne (91), des Hauts-de-Seine (92), de Seine-Saint-Denis (93), du Val-de-Marne (94) et du Val-d’Oise (95). Le cabinet plaide régulièrement des affaires devant le Conseil de prud’hommes, le tribunal de grande instance (juge des référés) et le tribunal correctionnel (droit pénal du travail) à Paris, Créteil, Bobigny, Nanterre, Boulogne, Evry, Longjumeau, Montmorency, Versailles, Meaux et Melun.